Florent Giffard est né en 1990, à Clermont-Ferrand (Auvergne, France). Il grandit entre paysages ruraux et cours d’immeubles, entre le bruit et le silence. C’est en trouvant un réflex 35mm chez ses grands parents qu’il a son premier contact avec la photographie, à l’âge de 12 ans. Le médium ne le quitte plus.

En 2010, Florent sort lauréat de quatre années d’études photographiques. Il crée son entreprise à 18 ans et propose ses prestations aux établissements publics et privés, aux associations et particuliers. Sa participation à des manifestations culturelles telles que le Festival International du Court Métrage de Clermont-Fd lui font prendre goût à l’image animée en tant que chef opérateur et assistant cadreur pour des courts-métrages. Il s’investit par ailleurs dans le partage d'un savoir-faire, via des ateliers de photographie qu’il dispense à un public varié.

Son activité professionnelle lui permet de constituer une banque d’images personnelles, témoignages silencieux d’un lieu, d’un instant. Il court après son passé et tente de trouver une réponse, une « lumière », dans une société profondément empreinte de contradictions. Rares sont les instants où il ne s’aventure pas à l’errance urbaine, à la recherche du présent, du réel, comme hanté par une peur chronique du passé, du disparu.

Florent aime s’imprégner d’une personnalité, d’une atmosphère ou d’une scène, et tente d’en saisir l’intégralité des nuances.

Sarah Michelot


© Victoria Pulido